Sauvons le fret ferroviaire

Publié le par Gérard PIEL

Le projet de la SNCF d’abandonner définitivement le transport de « wagon isolé » va à l’encontre du Grenelle de l’environnement. En réalité la SNCF, sous l’injonction du gouvernement, liquide le fret ferroviaire pour cause de mise en concurrence.

Avec quatorze de mes homologues vice-présidents aux transports, nous avons écrit au 1er ministre (lire le courrier).

Cet abandon impacte fortement notre région avec la réduction de 80% de la charge de travail de la gare de triage de Miramas où 500 emplois de cheminots sont menacés.






A l’appel de l’intersyndical, une manifestation d’élus (de gauche) de l’ouest des Bouches du Rhône a eu lieu lundi 21 septembre, manifestation à laquelle j’ai participé pour le Conseil régional Provence Alpes Côte d’Azur.





Dans le même temps, le gouvernement met en place, à coup de milliards, les infrastructures pour l’horizon 2025 dans le cadre de la privatisation.
La carte de ces projets (voir la carte) est parlante. La région PACA est ignorée !
Rien pour le Montgenèvre, rien pour la desserte du port de Marseille ni pour la voie littorale.

L’autoroute ferroviaire est prévue pour rejoindre Barcelone et pour cela des grands travaux sont prévus pour contourner Nîmes – Montpellier et Montpellier – Perpignan.


Et la SNCF ?
« Elle s’occupe de la planète » en participant à une opération de marketing (combien ça coûte ?) avec Bolloré, Generali, HSBL, Philips, que du beau monde capitaliste. Ils ont trouvé le bon service public pour faire leur publicité et redorer leur blason.Voir l'invitation

Publié dans Transports

Commenter cet article

christian pellicani 22/09/2009 17:51


La carte jointe illustre bien la volonté des élus UMP d'isoler la région PACA des grands flux d'échanges.


christian pellicani 22/09/2009 17:49


Il manque une écharpe pour  conseiller régional.
autrement la photo est bonne.