Sarkozy le trouillard

Publié le par Gérard PIEL


Le petit président s’en va par la Lorraine porter la bonne parole UMP.
Du coup, les ouvriers d’Arcelor-Mittal ont cru un instant qu’il allait tenir parole « je reviendrai ici vous rencontrer ». Cela n’a pas duré très longtemps, Sarkozy a peur du peuple. Il craint la colère des milliers de salariés méprisés, laissés pour compte.

Et bien oui, ne le laissons pas se déplacer, ni ses ministres et ses affidés, sans un bon accueil comme celui reçu par le ministre de l’agriculture au Sommet de l’élevage…

Commenter cet article