Aux sénateurs copains de Serge Dassault

Publié le par Gérard PIEL

 

Le 8 janvier vous avez choisi de voter contre la levée de l’immunité parlementaire de votre acolyte Serge Dassault. Protégé par le secret du vote, vous avez empêché le fonctionnement de la justice.

 

Pourtant, l’implication du milliardaire propriétaire du Figaro, marchand d’armes subventionné par la nation, semble avérée.

 

Je croyais que le rôle de l’élu était de privilégier l’intérêt collectif plutôt que les intérêts particuliers ou que le siens.

 

Vous avez bafoué la déclaration des Droits de l’Homme qui stipule que : « la loi est la même pour tous ».

 

Vous qui avez voté pour protéger Dassault, vous avez aussi voté pour préserver le cumul des mandats ou contre la loi d’amnistie sociale proposée par le groupe Front de Gauche, ainsi vous démontrez votre préférence pour le milliardaire puissant qui peut acheter consciences et votes et des syndicalistes condamnés pour avoir défendu leur emploi et manifesté contre la casse sociale.

 

Sur les 26 membres du bureau du Sénat, seuls 12 ont eu  le courage et la conscience citoyenne.

 

Sénateurs de droite mais aussi certains socialistes, vous avez fait le choix de la conscience des copains et des coquins participant ainsi à la dégradation de la politique, à la perte des valeurs démocratiques. J’ai honte pour vous !

 

 

Commenter cet article