Conseil municipal du 4 octobre 2013

Publié le par Gérard PIEL

 

En préambule à la séance du Conseil municipal, nous avons présenté une motion concernant les enseignes culturelles de Milonga et la Sorbonne en grande difficulté. Lire la motion.

Le maire a répondu très longuement en différenciant les deux entités. Milonga n’est pas dans le périmètre permettant de faire jouer le droit de préemption, il a donc amendé notre motion en la réduisant à la Sorbonne pour le droit de préemption. Pour le reste, la motion est inchangée. J’ai accepté cet amendement et la motion a été votée à l’unanimité. De l’utilité des élus communistes….

Lire l'article de Nice-Matin nm

 

 

Cécile Dumas est intervenue sur la création du centre de loisir Laval. Lire son intervention.

Jean Leonetti a répond qu’il n’y aurait pas de transfert des Semboules à Laval. Dont acte.

 

Ensuite j’ai expliqué pourquoi nous voterions contre l’achat pour 600 000 € d’un terrain aux Terriers. Lire l’intervention.

Le maire m’a répondu que le Conseil municipal avait voté l’utilité publique en 2008 (il y a 5 ans !) et que cet achat se faisait à bon prix ! Nous avons été trois à voter contre.

 

Cécile Dumas est intervenue sur le rapport d’activités de la Communauté d’Agglomération de Sophia Antipolis (CASA). Lire son intervention.

Jean Leonetti a, une nouvelle fois, jonglé avec les chiffres. Il y a 3 400 demandes de logement social sur 180 000 habitants sauf que les 3 400 sont des familles et non des individus, son ratio est faux et toute la démonstration qui en découle… Pas de vote sur cette délibération.

 

J’ai expliqué pourquoi nous votons la convention avec les clubs sportifs dont l’ASOA. Lire l’intervention.

Jean Leonetti a convenu que l’ASOA serait relogée avant les travaux… 2017 ! Bizarrement le PS et EELV se sont abstenus.

 

J’ai fait remarquer que nous aurions pu établir la parité dans le jury du prix littéraire Jacques Audiberti. Jean Leonetti a eu cette parole « la parité c’est la forme, parlons du fond » !? Nous nous sommes abstenus.

 

Enfin, je suis intervenu concernant le rapport du SIAQUEBA, syndicat qui gère la Brague et ses affluents. Lire l’intervention.

Jean Leonetti en a convenu et il a annoncé qu’il mettrait notre proposition à l’examen.

 

Commenter cet article