Elle arrive....

Publié le par Gérard PIEL

Voici la photo du chargement de la rame neuve à Bagnères de Bigorre, comme promis elle sera dans les Alpes-Maritimes avant février.
trains 2823

Publié dans Transports

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

yvan 01/02/2010 09:23


Bravo!!!!

Quel bel autorail,l'ere de la "bricole" est maintenant derriere,le service banlieue va vraiment etre performant sur et fiable.
 
Sur la liaison Digne st Auban je sais votre engagement sur le dossier.
Il faut vraiment une relation directe sur Gap Grenoble et la Durance depuis Nice CP.
La perspective de prendre un ter Nice Marseille,changement de train à Marseille avec attente de correspondance,puis rebroussement j'usqu'a AIX donne malheuresement plus envie à l'usager de prendre
sa voiture que de s'installer confortablement dans un train,à l'heure ou l'on nous parle sans cesse de climat et de transports collectifs c'est paradoxal!!.
Le train nouveau est arrivé!!! vive le train.
Tout ceux qui se moquaient gentiment du "train des pignes"vont maintenant grincer des dents!!

Encore merci mr PIEL.


Castet 29/01/2010 18:31


Félicitations pour votre ténacité.
L'arrivée à Nice CP d'un autorail flambant neuf va faire des jaloux !
 
Vous avez raison de pousser le dossier Digne - St Auban.
 
J'ai fait dans le passé le trajet Nice- Grenoble et retour en train, de bout en bout. C'est un ajout déterminant pour la fréquentation sur Nice - Digne, de pouvoir aller au delà, en
train, en tourisme, ou en déplacement régional.

Je crois préférable de garder l'écartement métrique jusqu'à St Auban, car la
desserte de St Auban vers Digne, pour 20 000 habitants environ, est probablement sous les ratios de la SNCF, alors qu'elle peut dynamiser le trafic CP dans la partie Ouest de la
ligne, de Thorame à Digne, qui est plutôt faible. Un bon changement de quai à St Auban vaut mieux qu'une desserte directe de Digne squelettique. Cet ajout pourrait naturellement augmenter la
productivité du matériel CP, disponible à Digne entre deux trajets avec Nice.

Quand vous aurez délivré ces 4 rames, vous pourrez préparer la suite, avec du matériel davantage adapté au service de l'agglomération niçoise. Ce type de rame, adapté avec une capacité plus
importante, avec par exemple une grande voiture intermédiaire, et des équipements pour trajets courts, peut tout à fait convenir.
La demande étant trés forte, vous pourrez tendre vers un service cadencé au 1/4 d'heure, sur Nice - Plan du Var, quand vous pourrez mettre en ligne un minimum de 5 rames complètes. C'est
indispensable sur un trajet de 25 km environ.

A ce stade, vous pourrez démarrer le chantier suivant, celui de la gare de Nice. En effet, si vous avez à organiser sur un même site des navettes de type RER, des liaisons régionales longues
et des trains touristiques saisonniers, la gare actuelle ne suffira plus.
Des accès dimensionnés pour un trafic de plusieurs milliers de passagers par jour, la suppression des passages à niveau en ville et de nombreuses voies à quai seront nécessaires. Le site de
l'ancienne gare du Sud convient parfaitement, proche du tram et de Nice SNCF. Je souhaite un bon projet architectural où le train cotoie des espaces de vie qui pourront être créés en
plein centre ville.

Avec cette nouvelle installation, vous pourrez alors étudier la desserte de l'Ouest de l'agglomération, en traversant le Var, et en connectant les populations en direction de Vence... 

bon courage,