Estrosi, népotisme et dépendances

Publié le par Gérard PIEL

Le Canard enchaîné nous apprend une nouvelle frasque de Christian Estrosi.


Il profite, c’est bien le mot qui convient, des avantages de la République. Il en fait profiter aussi ses proches en l’occurrence sa fille.

Avec Sarkozy tout est possible même de s’accaparer des biens publics pour y loger sa famille.

Comment reprocher à Christian Estrosi d’être un bon papa ? Sauf que ce sont les contribuables qui paient.

Et pendant ce temps à Nice et sur la Côte d’azur, les expulsions locatives plongent dans la précarité et la misère des centaines d’hommes, de femmes, d’enfants.

L’injustice de ce régime apparaît aussi dans toute sa dureté : privilèges pour Estrosi et consorts, et apartheid social pour les pauvres !

Commenter cet article