Expulsion locative : la barbarie

Publié le par Gérard PIEL

Les réactions après la mort de Madame Wiederhirn âgée de 79ans, pendant la procédure d’expulsion locative, sont nombreuses.
Le directeur du cabinet du préfet a jugé : "tout à fait regrettable" ce qui s’est passé. IL a aussi déclaré que " force doit rester à la loi". La force contre une dame seule de 79 ans ! Aucune compassion dans ses propos, aucune explication.

Le courrier que j’ai adressé au préfet a fait débat. Il me reproche de parler de procédures barbares. Mais quel terme correspond à cette lamentable affaire ? On envoie des policiers, un huissier, deux assistantes sociales pour mettre à la rue  madame Wiederhirn 79 ans : sauvage, arriéré, cruel … ?

J’attends que le préfet réponde à mon interpellation sur la suspension des procédures prévues jusqu’à la trêve hivernale.
J’attends qu’il mette en place un véritable suivi social des familles et des personnes isolées concernées.
J’attends qu’il conjugue le mot solidarité avec le mot humanité.

La France subit ces temps-ci déshonneur sur déshonneur : chasse aux pauvres, rafle des Roms, circulaire raciste d’un ministre raciste, flicage de la presse, des militants du Front de Gauche à Cannes….

 

Ensemble, nous pouvons dire STOP !

expulsion nice dame dcd 15 09 10

 

 


Rappel du numéro SOS expulsion 04.93.34.89.46

Publié dans Logement

Commenter cet article