Festival de Cannes, état policier

Publié le par Gérard PIEL

manif 0620 retoucheUne quarantaine de militants communistes dont des élus, Emmanuelle Gaziello et Robert Injey de Nice ; Cécile Dumas, Denis La Spesa et moi-même d’Antibes, Jean-Michel Bourdillon du Cannet, Patrice Cattaert de Grasse, avions décidé de déployer un « tifos » devant le Martinez.

 

 

 

 

Nous n’étions pas armés seulement un drapeau grec en solidarité avec le peuple grec.
La police et les Rg étaient bien prévenus. Dès la gare SNCF le déploiement policier ne laissait rien augurer de bon. A quelques centaines de mètres du Martinez quelques militants dont Robert Injey, Cécile Dumas et moi-même étions interpellés : contrôle de papiers et parqués derrière un fourgon.

Si les policiers croyaient que cela allait décourager les autres militants, ils ont du être déçus.manif 0627
Après un quart d’heure nous étions libérés (Ouf !) et retrouvions nos camarades devant l’hôtel des milliardaires.

 

 

 

Déploiement de la banderole et des flics partout en blanc, en bleu, en CRS, avec une cheftaine qui aboyait ses ordres. Puis l’assaut nous a été donné et là on ne rit plus, des brutes qui veulent à toute force s’emparer de notre « tifos ».

 

 

 

 

 

 

manif 0648Les coups pleuvent mais ils n’ont pas eu nos draps par contre un camarade a été interpellé à plusieurs centaines de mètres de là, bizarrement un communiste maghrébin.
Il sera relâché après une demi-heure d’attente.

 

 

 

 

Dans quel pays vivons-nous ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Patrice Cattaert 16/05/2010 14:10



Sur cette quarantaine de communistes venus manifester à Cannes, certes il y avait très peu de Grassois -et je reconnais que les mots "très peu"
sont faibles-, en tout cas il y en avait 1, et pour rappel, élu au conseil municipal dans cette "bourgade" de près de 50 000 habitants du moyen pays du 06.


Une remarque au passage (et pas forcément accessoire me semble-t-il), un certain investissement syndical dans le monde hospitalier, au niveau local et départemental, parfois régional et national,
et en interprofessionnel sur la cité.


Patrice Cattaert, communiste (élu), syndicaliste (élu)



Gérard PIEL 16/05/2010 14:43



Toutes mes excuses Patrice, l'oubli est réparé. Et pourtant on a été au contact une bonne partie de l'empoignade !