Journée Information Transports dans le Vaucluse

Publié le par Gérard PIEL

Jeudi 15 octobre dès 9h30, accompagné de Frédéric Meyer, conseiller régional, j’étais à la gare d’Avignon pour une rencontre avec des syndicalistes puis avec le nouveau directeur départemental de la SNCF.

11h à l’antenne du conseil régional avec mes collègues Chantal Lamouroux, Nadine Péris, Cécile Helle et Frédéric Meyer, nous faisons le point pour la presse des projets du Conseil régional.
Le Vaucluse représente 6% du trafic TER, 14 gares, 79 Km de lignes desservies dont Avignon – Bollène 1 200 000 voyageurs par an ; Avignon – Miramas (par Arles) 1 150 000 voyageurs par an ; Avignon – Miramas (par Cavaillon) 600 000 voyageurs par an.
En 2009, la carte Optima a été disponible dans le Vaucluse.
Le Contrat de projets Etat – Région a acté la liaison Avignon TGV – Avignon ville – Carpentras. Les travaux vont enfin débuter en 2010 !
Il a fallu trois visites en Avignon, dont une réunion avec le Préfet du Vaucluse, pour décider Madame Roig, maire d’Avignon.

En charge des transports depuis 1998, je n’ai eu de cesse avec mes camarades communistes du Vaucluse, avec les cheminots CGT, avec les associations de lutter pour cette liaison. Cette semaine une étape essentielle a été franchie.

15h aéroport d’Avignon sous responsabilité du Conseil régional.
Un outil de développement pour le Vaucluse que la Région gère depuis le début de l’année.
38 entreprises y sont basées avec 200 salariés.
Quatre dessertes actuelles (Southampton, Exeter, Edinburgh, Leeds).
Partenariat avec l’hôpital d’Avignon (transports d’urgence, avec des mutuelles (évacuation sanitaire), avec le SDIS (surveillance incendie), avec le rectorat (formation Futuravia).
Je suis allé dire notre volonté de réactiver une liaison Avignon – Paris avant la fin de l’année. J’ai annoncé l’implantation d’une filière technologique et industrielle avec le Pôle Pégase, objectif 1 000 emplois.
J’ai renouvelé l’engagement du Conseil régional de gérer cet établissement dans la concertation avec les riverains. C’est aujourd’hui un acquit et cela fonctionne n’en déplaise à quelques élus qui confondent écologie et régressions sociale et économique.

18 h Bourse du travail. A L’invitation de la CGT, je suis allé plancher sur un projet de gauche pour la région : gratuité,  service public régional de transports, infrastructures à réhabiliter Orange – Carpentras mais aussi rôle des élus et des citoyens.

Publié dans Transports

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article