Juan les Pins vendu à la découpe

Publié le par Gérard PIEL

La spéculation immobilière frappe une nouvelle fois Juan les Pins. Un immeuble de prestige (appellation qui vaut son pesant d’euros) risque de s’édifier en lieu et place de la Villa Chêne roc, avenue St Barthélemy.
Le promoteur basé à Monaco a acheté le site à la propriétaire de l’hôtel Belles rives pour y construire 18 logements de super luxe. Pour l’instant on ne sait pas si les 20% de logements sociaux seront exigés par la commune ! Par contre, l’adjoint à l’urbanisme a procédé au retrait de ce site de la liste des bâtiments remarquables.
Quel intérêt pour Antibes de compter un nouveau site de placement d’argent ?
villa-chene-roc.jpgPourquoi ignorer les interventions de l’Association juanaise de défense du cadre de vie qui défend, à juste titre, la préservation de la « villa Picasso ».
Notre commune est vendue par petits bouts, à la découpe. Chaque espace qui fait l’objet de spéculation immobilière est un espace perdu pour la ville. Cela rend encore plus difficile le développement du logement social….mais cela la majorité du conseil municipal n’en à rien à faire !

Publié dans Antibes-CASA

Commenter cet article