Kem One, Montebourg est sourd !

Publié le par Gérard PIEL

 

imagesVoici le communiqué de ma camarade Nathalie Lefebvre, vice-présidente du Conseil régional PACA, concernant la survie du groupe Kem One. Lire ICI.

 

25 000 emplois sont en jeu et c’est le Tribunal de commerce de Lyon qui va statuer.

 

Qu’attend le gouvernement ? Qu’attend le fameux ministre du redressement productif pour intervenir et stopper la marche en avant vers une issue catastrophique ?

 

Au-delà des 1 800 salariés de Kem One, c’est tout le pôle pétrochimique, la filière Rhône Alpine et PACA qui est menacée.

 

Comment ce gouvernement a-t-il pu valider la cession à un patron voyou, Gary Klesch de Arkema, préparé par Sarkozy et ses sbires ? 

 

Depuis Klesch l’affairiste, a pompé allégrement les finances de l’entreprise et TOTAL a multiplié les chausse-trappes. 

 

Le projet Phœnix de reprise de la boite initiée par la CGT soutenu par les deux régions PACA et Rhône-Alpes est sur le bureau de Montebourg qui n’a pas daigné les recevoir ou même contacter ses porteurs !

 

Dès aujourd’hui, tous les sites Kem One sont bloqués ; Puisque la réflexion, l’élaboration collective ne paient pas, ce sera la lutte.

 

 

Commenter cet article