L'écoeurement

Publié le par Gérard PIEL


C’est le sentiment partagé par nombre de nos concitoyens qui ont droit, tous les jours dans les médias, aux turpitudes de Sarkozy et de ses amis du Fouquet’s et du gouvernement.
Ce régime est rongé par l’argent, le gouvernement est disqualifié. Quant au président de la République, personne n’a oublié que, dès son élection, il est parti sur le yacht d’un des représentants de cette caste de privilégiés du bouclier fiscal.
Et ce sont ces gens là qui veulent nous imposer un recul de société, la régression sociale, la rigueur économique.

Le peuple de France a besoin d’air pur, de démocratie, d’une gauche qui lui propose une vraie politique alternative, du droit à la retraite, à la réappropriation des biens publics. Cette politique élaborée collectivement doit redonner sens commun et partage à l’action publique.

Non, tous les élus ne sont pas pourris !
Non, ils ne puisent pas tous dans les caisses des finances publiques.
Non, ils ne vivent pas tous comme des nababs.

Ne laissons pas l’extrême droite venir surfer sur les scandales de la droite.
Rassemblons la gauche, la vraie, pas celle qui siège au FMI ou qui s’est disqualifiée en acceptant des strapontins ministériels. Rassemblons la gauche, celle qui a gardé ses valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité, tout le contraire de Sarkozy et de sa bande.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article