L’extrême-droite a désigné son candidat

Publié le par Gérard PIEL

 

Aucune surprise, c’est bien un cadre du FN qui portera les couleurs brunes de l’extrême-droite à Antibes-Juan les Pins. Son interview dans Nice-Matin démontre sa vacuité et l’ineptie de ses propos.

 

Il traite le Front de Gauche de pittoresque lui, le nouveau parachuté FN à Antibes qui fait suite à madame Viot, à Garcia, Frappa, Sainsot, Devers, Gomez, Scannapiecco, Monti, etc… Toutes et tous on subit le sort des enfants de Chronos, dévorés par l’autocratie des Le Pen.

 

A lire son interview on comprend que le dernier avatar de l’extrême-droite a été choisi non pas pour ses qualités et sa connaissance de la ville mais pour sa dévotion aux chefs !

 

Sa proposition phare « J’aimerais que les fêtes chrétiennes soient mieux célébrées ». Il confond maire et diacre ! Et cela dans la cité des Negavesques.

 

Rien sur l’emploi, sur le logement, sur les transports, sur l’environnement, etc.

 

Rien évidemment sur la participation citoyenne mais cela est normal.

 

Décidemment, le FN méprise les Antiboises et les Antibois en leur présentant Tivoli.

 

Le Front de Gauche, la Gauche et l’Ecologie vont montrer les valeurs de la Liberté, de l’Egalité et de la Fraternité, tout le contraire du candidat extrémiste.

 

 

Publié dans Elections

Commenter cet article

moulinet 12/10/2013 12:43


Gérard,


Je ne vais plus aux réunions du PS. J'ai essayé de leur ouvir les yeux en vain. Pour venir sur la liste c'est impossbile car c'est trop sacrifier la vie de famille. Je voterai et ferai voter pour
ta liste. Mais je supplie les électeurs PC de comprendre que critiquer Hollande comme le fait Mélenchon fait le jeu de la droite.

Coco 11/10/2013 09:37


Et le PS il a été atomisé à Brignoles  ?!


Que vont-ils faire au 2nd tour ses électeurs ?


 

Fred 11/10/2013 09:25


Les propos du candidat FN (encore une fois parachuté) sont pitoyables, grotesques, imbéciles (j'ai même rigolé en les lisant) mais quand on voit les résultats à Brignoles on rit jaune,


1° c'est l'abstention qui doit nous interpeller 66,64% ! C'est dramatique


Sur le peu d'électeurs qui se sont déplacés, les candidats d'extrême-droite totalisent 49,5% des suffrages exprimés, l'UMP 20,8% (6,7% des inscrits!)? Les deux candidats de droite totalisent
27,1%.


Le candidat PCF-Front de Gauche 14,6%


Quant au PS qui soutenait le candidat EELV arrive en 5e position avec 8,9%....


On voit bien qui est resté à la maison.


Ne nous en réjouissons pas et ne nous trompons d'advesaire. Ce n'est pas en accusant le voisin qu'on mobilisera l'électorat de gauche !


,

moulinet 10/10/2013 18:21


A mon humble avis même si la politique de Hollande est largement critiquable, les attaques frontales de Mélenchon et autres ne font que desservir toute la gauche. A Brignoles c'est un candidat
communiste qui a été écrasé avec moins de 15 %. Il faudrait assiéger Hollande nuit et jour pour qu'il finisse par comprendre que Jospin lui même avait fait la gauche plurielle. Mais pas
d'attaques dans les médias.

Gérard PIEL 11/10/2013 15:14



Cher Gilbert,


D'abord je suis heureux de te lire et j'espère que tu vas bien.


Sur Brignoles, je crois qu'il faut comparer ce qui peut l'être. Jusqu'à présent le candidat communiste aux cantonales était candidat unique de la gauche, de plus c'était le maire.


Dans tous les villages du canton, Marine Le Pen est arrivée en tête au 1er tour de l'élection présidentiell.


Il est vrai que l'électorat de gauche dont celui du PCF s'abstient et la cause essentielle c'est bien la politique du gouvernement.


Pour ma part, je dis cela sans "brailler" mais c'est un fait. Retraite, pouvoir d'achat, emploi, Europe... où est la politique de gauche ?


C'est poru cela que le Front de Gauche me semble être l'outil nécessaire à l'alternative mais pour cela tu as raison, il faut être sans exclusive, des militants socialistes ou autres ont toute
leur place, par exemple, sur les listes des municipales.


Cordialement,