La Cour des comptes roule pour le libéralisme

Publié le par Gérard PIEL

 

Mais qui sont ces fameux magistrats indépendants de la Cour des comptes qui se permettent de donner des conseils, de proposer et d’intervenir dans les décisions de l’état ? La Cour des comptes est là pour contrôler la bonne gestion de l’état, des collectivités et des organismes d’état, un point c’est tout ! Ses prises de position politique sont toujours ouvertes vers la promotion du libéralisme. 

 

Ces magistrats viennent, une nouvelle fois, de produire un avis digne du Medef, « il faut que la Sécurité sociale abandonne le remboursement des soins d’optiques », tout cela parce que les prix sont trop élevés. La Cour pointe aussi la multiplicité des officines d’opticiens. Pourtant, elle devrait au contraire produire de la concurrence libre et non faussée !?

 

En réalité, la Cour des comptes fait le lit des compagnies d’assurances et participe de cette façon à casser encore un peu plus la Sécurité sociale. De la même façon, son avis sur la gestion des hôpitaux est digne d’un rapport de l’université d’été du Medef.

 

Que les magistrats « indépendants » et « apolitiques » se préoccupent plus de la vie des gens, qu’ils sortent de leurs dorures et leurs strass et partent à la rencontre de celles et ceux qui souffrent, qui subissent la casse sociale, la régression économique, les dégradations de l’environnement …

 

Qu’ils chaussent des lunettes de l’Humain d’abord et quittent leurs lunettes du libéralisme forcené !

 

 

Commenter cet article