La gratuite des transports collectifs, une idée qui fait son chemin

Publié le par Gérard PIEL

A Aubagne, cela fait un an que le réseau de transports publics de l’agglomération (comparable à celle d’Antibes) est gratuit. Il n’y a pas eu d’émeute ni de catastrophe, par contre trois millions de voyageurs ont utilisé ce réseau en un an.

88% se déclarent satisfaits de l’instauration de la gratuité
18% affirment qu’ils n’auraient pas utilisé les transports publics s’ils avaient été payants
90% de la hausse de la fréquentation moyenne dans les transports publics est constaté dans les villes et collectivités où la gratuité est totale.

Le droit au déplacement comme celui au logement, à la santé, à l’éducation est en réalité une réappropriation des services publics. Pour être efficace y compris budgétairement, la gratuité ne peut-être opérée que par un service public (régie, gestion directe).

L’engagement de campagne du 2nd tour pour les TER gratuits pour les jeunes et les titulaires de la carte solidarité doit être mis en place sans tarder. Permettre aux jeunes, aux chômeurs, précaires, de se déplacer gratuitement dans l’ensemble de la région, c’est prendre à contre-pied la politique réactionnaire, antisociale, non écologique de Sarkozy et de sa bande. Alors faisons-le sans tarder !
Tenir nos engagements sera la marque du sérieux et de notre engagement.

Publié dans Transports

Commenter cet article

secteurPublic 19/06/2010 11:17



J'ajouterais aussi que la gare de Cannes est dans ce cas où une double entrée serait la bienvenue.


Il existe déjà des gares à double entrée. Par exemple, Nantes, Rennes, les gares parisiennes, ....



secteurPublic 19/06/2010 11:15



On en revient toujours à un probleme de moyen....


Ceci dit quelle est l'obligation légale qu'il y ait du personnel à me voir passer avant de prendre ou de descendre du train.


Une telle entrée serait evidemment fermée en meme temps que la gare.


Par ailleurs, la SNCF refuse. Soit, mais n'est-ce pas la région qui devrait le décider ?


Et enfin combien de poste d'agent SNCF pourrait-on créer en gare d'Antibes compte tenu des surcouts de l'ascenceur souterrain ??.


Une telle remarque vaudrait aussi pour les gare de juan les pins et golfe juan.


 


Je n'ai pas compris le rapport avec la privatisation ? La SNCF ferait un tel refus dans le but que la région en ait marre d'elle et privatise les TER ??



secteurPublic 16/06/2010 11:02



Il y a une mesure simple qui faciliterait la vie des usagers de la gare d'Antibes.


Actuellement, des travaux sont en cours pour mettre des ascenceurs vers le souterrain entre les quais, mais ils sont compliques.


Pourquoi ne pas prevoir d'utiliser la passerelle (avec escalier et ascenceur) ? Pour des gens descendant d'un train de Cannes ou montant dans un train vers Nice, et allant ou venant de l'autre
cote des voies par rapport au batiment voyageurs (notament pour prendre un bus), cela represente bien 5 min de perdu entre, parcourir tout le quai jusqu'au souterrain, descendre le souterrain,
traverser le souterrain, remonter, atteindre le batiment voyageur, le traverser, sortir de la gare, monter a la passerelle..... et se retrouver apres tant d'efforts seulement au dessus du quai
qu'on vient de quitter !!!



Gérard PIEL 18/06/2010 10:09



Cher Service public,

Votre solution est trop simple pour la SNCF qui l’a déjà refusée !
Tout simplement, la direction de cette entreprise souhaite canaliser les personnes qui entrent en gare, la réduction du personnel ne lui permet pas d’avoir plusieurs entrées en gare surtout de
chaque côté des voix.  Vous pouvez constater que cela n’existe dans aucune gare.
Mais peut-être que la privatisation prévue de ces équipements va modifier ce refus.
Cordialement,