Le remaniement

Publié le par Gérard PIEL

Depuis trois jours, les spécialistes bien informés nous bassinent avec le remaniement. Les commentateurs commentent à longueur d’antennes et de colonnes.
Tout ça pour ça !

Parce qu’Alliot-Marie a passé quelques jours avec papa et maman au soleil de Tunisie et en profitant pour faire quelques affaires, elle se retrouve hors jeu. Ce n’est pas juste.

Heureusement que le 1er ministre n’est pas allé en Egypte au frais de la princesse (c’est le diminutif du peuple égyptien) pour, lui aussi, prendre le soleil (gratuitement).

Heureusement qu’Henri Guaino, le médiatique conseiller du président Sarkozy, n’a pas réveillonné pour le 1er janvier en Libye car, si tel était le cas, il aurait prévenu son petit président du risque de révolution ?!

Lui, le petit président, préfère les palais du roi du Maroc, ce roi qui est un grand démocrate en a plusieurs, il n’a que l’embarras du choix.
Attention, tout le monde connaît le sens démocratique du petit président, il en a certainement profité pour demander au monarque de libérer quelques prisonniers politiques.

Sacré Sarko, sa république irréprochable prend l’eau de tout part et lui, il rappelle des anciens qui ont déjà goûté au joie de la corruption et du scandale !
Décidément, à l’UMP les remplaçants sont à l’image des anciens titulaires : rances et moisis

Commenter cet article