Leonetti, deux pages pour ne rien dire

Publié le par Gérard PIEL

Nice-Matin a consacré deux pleines pages au « monsieur accompagnement en fin de vie de l’UMP » ! Tout cela pour apprendre qu’il sera bien derrière Sarkozy en 2012 mais que son mentor c’est Copé.
Il aime bien Bachelot, il ne sera pas ministre comme son collègue Kouchner…Il connaît bien les chicayas de l’UMP mais rien sur Antibes ni sur les Alpes-Maritimes.
Par exemple, son avis sur le transfert de Schneider de Sophia Antipolis à Nice ?
Par exemple, le déséquilibre entre les budgets du Conseil général consacré à l’ouest du département par rapport à l’est et à la montagne ?

Après l’éloge de la modération voici l’éloge du vide, total, sidéral…

Publié dans Antibes-CASA

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article