LGV

Publié le par Gérard PIEL

A lire, le courrier d'Alain Patouillard aux quatre maires de l'ouest du département, Leonetti, Brochand, Leleux et Daunis sur la LG.
Lire la lettre ouverte.

Publié dans Transports

Commenter cet article

Eiretatge 25/02/2010 02:12


Après l'incident subrevengut au mes de decembre (lo derrabatge d'un catenaire au nivèu de Sant-Rafèu) qu'a fòrça perturbat lo
trafec, M.Patouillard, president de l'associacion TGV desvolopament Var Niça Còsta d'Azur, insista sus la necessitat de l'avenir de la linha à granda vitessa.

Aquest projèct extremament costós, a ges d'utilitat per la region, lei provençaus an pas besonh de la LGV, mai dei transpòrts de
proximitat.


La màger part dei trabalhors fan en mejana entre 50 e 100 km per jorn, e utilisan li veiture, mejan de locomocion
poluent.


Una linha Paris / Niça aura pas d'incidencià sus l'emission de CO2.


La LGV es pas ecologic.





Volèm pas de la LGV, mai des TER, dei malhums de bus regionaus.


Vaqui la realitat economica e ecologica de la region nòstra e pas la logica delirenta impausa per M.Estrosi e l'eleit
parisenca.





Calharèm pas ! Refusèm aquesta entrepresa colonialista de l'estat francès de nòstre territòri.


Come dins tot lo resta d'Occitània, la finalitat dei LGV es d'acentuat la pression capitalista sus lei populacions.





Daissarem pas destrusir nòstre vinhareda, nòstrei còlas, nostrei vilatges. Destrusir nòstre patrimoni.


Li a fòrça abús, fòrça d'urbanisacion sauvatge dins nóstra region, es grand temps de dire tancada au chaple.





Encuei la LGV. E deman ? Un aeropòrt sus lo planesteu de Valençòla per desengorgar aqueu de Niça ?


Se nos parla de progrès. Progrès per que ?


Desvolopar mai que mai l'urbanisacion anarchica menat per deis investisseires dobtós


Destrusir lo centra Var, per en faire un josaigàs per riches en manca de soleu ?


BASTA ! VOLEM PAS DE LA LGV !
PROVENCA ES PAS A VENDRE !!!




Dans un courrier envoyé à Var Matin, Mr Patouillard, président de l'association TGV et développement Var Nice Côte d'azur, insiste sur la nécessité de la future ligne à grande vitesse après l'incident survenu au mois de décembre  (l'arrachage d'un caténaires au niveau de St-Raphaël) qui a
fortement perturbé le trafic.

Argument un peu facile et déjà utilisé par les gros bonnets de l'industrie nucléaire en évoquant les risques de pannes sur le réseau EDF
afin de favoriser la relance du tout nucléaire.


Les provençaux n'ont pas besoin de la LGV, mais de transports de proximité.


La plupart des travailleurs font en moyenne entre 50 et 100 km par jour et utilisent leur voiture, moyen de locomotion polluant.


Une ligne Paris / Nice n'aura aucune incidence sur l'émission de CO2.


La LGV ne peut-être écologique.





Oui, Mr Patouillard ! Certain (pour ne pas dire la majorité des provençaux) ne veulent pas de la LGV, mais des TER, des réseaux de bus régionaux.


C'est cela la réalité économique et écologique de notre région et non pas la logique délirante imposée par Mr Estrosi et l'élite parisienne.


Quelque soit le tracé, les provençaux ne paierons pas pour un projet qui accentuera la pression capitaliste sur la population (il y a
des pauvres en Provence !).


Nous ne laisserons pas massacrer notre vignoble, nos collines, nos villages. Massacrer notre patrimoine. Il y a eu trop d'abus, trop d'urbanisation sauvage dans
notre région, il est temps de dire Stop au carnage...


Aujourd'hui la LGV. Et demain ? Un aéroport sur le plateau de valensole pour désengorger celui de Nice ?


On nous parle de progrès. Progrès pour qui ? Pour quoi ?


Développer encore un peu plus l'urbanisation anarchique gérée par des investisseurs douteux ?


Détruire le centre Var, pour en faire un ghetto pour riche en manque de soleil ?





BASTA ! VOLEM PAS LA LGV !


PROVENCA RESISTIRA !!!



 



Patouillard alain 26/11/2009 18:02


Je voudrais simplement dire à notre interlocuteur varois "de souche"que je ne suis pas un "fana" de la grande vitesse mais simplement une personne normale qui voudrait que son département se
développe et que le train est la meilleure solution , solution qui répond aux exigences de développement durable sans que l'on massacre les paysages provençaux et c'est possible. Je souhaiterais
aussi demander aux varois qui ne souhaitent pas voir cette ligne , s'ils sont intervenus pour éviter que ne soit doubler l'A8 entre Aix et Saint Maximin projet autrement plus nocif.


Michaud-Jeannin 21/11/2009 11:46


M.Patouillard aime la LGV! grand bien lui fasse!pour nous varois de souche cet équipement vient encore massacrer des paysages sensibles...voir passer un train à toute vitesse ne nous intéresse
guère! que les niçois  aillent plus vite à Paris ,peu nous chaud!  nous ne voulons pas être pénalisés d'aucune façon par ce culte de la vitesse. J'ajoute encore qu'il est plaisant d'être
aller consulter une entre prise anglaise pour définir les nuisances causées par le TGV dans la vallée du Rhone. Le riducule est sans limites. EMJ



Gilbert SOULET 20/11/2009 06:35


Bonjour Gérard

C'est avec infiniment de plaisir que je viens de lire la lettre d'Alain "Patouille", et l'approuve!

Bien à vous deux,
Gilbert de Pertuis en Luberon


Gilbert SOULET 20/11/2009 06:33


Bonjour Gérard

C'est avec infiniment de plaisir que je viens de lire la lettre d'Alain "Patouille", et l'approuve!

Bien à vous deux,
Gilbert de Pertuis en Luberon