Ma chronique de campagne

Publié le par Gérard PIEL

Une semaine où le Front de gauche monte en puissance.

Lundi avec une dizaine d’élus communistes nous participons à notre façon aux vœux du ministre – maire de Nice – président de la Cunca, en distribuant 2 000 tracts concernant les menaces sur la Fonction publique territoriale

Mercredi,
je participe à une réunion avec les cheminots de Menton. Malheureusement, nous partageons le même constat sur le comportement indécent de la direction de la SNCF. Le débat porte aussi sur la gratuité  des transports : quelle organisation, qui finance, quel service public ?

Jeudi
, les vœux du Patriote dans les locaux de la FSGT à Nice où je revois avec plaisir mon « vieux » camarade Jean-Claude Poirier. La rédaction du Patriote est pratiquement au complet et chacun des invités tient à saluer l’exploit de sortir l’hebdo chaque semaine.

Vendredi avec les élus communistes, nous participons à la manifestation de la CGT à Sophia Antipolis. Mais où étaient les autres élus de gauche ?

voeux elus janv 2010 011


Samedi
, veux des élus de « la gauche et l’écologie » à Antibes. En une heure, cinquante signatures de plus pour soutenir le Front de gauche.
Après l’intervention de Cécile Dumas sur la situation politique antiboise, j’appelle les amis présents à agir pour que la gauche soit porteuse de rupture et de projets alternatifs.
Vue les engagements de campagne des uns et des autres, appel entendu…





Dimanche avec des militants du Front de gauche, Rober Injey et des militants associatifs, nous présentons à la presse nos propositions pour préserver les 340 hectares de Grangeneuve ; Voir le tract.
Grangeneuve jan 2010 009Grangeneuve jan 2010 003

Publié dans Elections

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article