Mammuth

Publié le par Gérard PIEL

A la retraite !

Depuis le 25 mars, dernier jour du mandat régional précédent, je suis en retraite ! N’étant plus vice-président du Conseil régional, je ne cotise plus à la Sécurité sociale. Comme dans le film Mamuth, j’ai donc passé une demi-journée à classer mes feuilles de paye, de la 1ère en 1965 avec une paye à la quinzaine de 80F. en passant par les onze entreprises avant que je ne travaille à Carrefour en 1974. Juan les Pins, St Laurent du Var, cannes, Nice, Les Arcs, Fayence, Vallauris, Grasse…j’ai écumé quelques boucheries et grandes surfaces.

En cette période de remise en cause du progrès social, j’ai reconstitué les avancées gagnées année après année, vrai jour de repos le lundi à la Cannoise au lieu d’une journée passée à nettoyer le laboratoire. On avait même créé une équipe de foot corpo ! La fermeture du dimanche à la Maison Rober…le passage de 45h à 35h3/4 le 20 mai 1982 à Carrefour en gardant le même salaire…Une prime de vêtement à IFA Grasse.
Ma présence la plus courte, un mois, aux Nouvelles galeries de Cap 3000. L’emploi le plus « bizarre » les abattoirs de Nice mais sans Sophie Duez !

IMGLa double vie en 1992, je suis élu au Conseil régional en même temps que Tapie, le Pen, Maigret, Gaudin, je commence alors une double vie, mi boucher à carrefour mi élu au Conseil régional !

En 1998 réélu avec Michel Vauzelle en majorité relative, je demande un congé sans solde qui dure douze ans !

J’ai bénéficié d’un bon conseiller à la CRAM qui m’a très bien accompagné par contre, je peux confirmer qu’avec 158 trimestres d’une « carrière » bien remplie le montant de la retraite de la sueur est ridicule même pas 1 000 €.

Ne laissons pas casser ce qui reste encore debout de la protection sociale qui fait la spécificité de notre pays.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article