Marc Daunis a-t-il sauvé Dassault ?

Publié le par Gérard PIEL

 

Le choix scandaleux d’une majorité de sénateurs siégeant au bureau de cette assemblée, en refusant que la justice puisse entendre Serge Dassault, est honteux. On peut comprendre que les élus de droite, UMP et UDI, n’aient rien à refuser à leur ami politique mais aussi et surtout mécène de  la droite. Le milliardaire Dassault profite largement des fonds publics avec son entreprise, héraut de de la droite avec son journal Le Figaro, c’est une pièce maîtresse de la droite.

 

Mais douze élus cela ne fait pas une majorité sur 26 membres !

 

Parmi les 14 autres : 9 socialistes, 3 communistes, 1 vert et 1 radical, 13 élus ont choisi de protéger le milliardaire et 1 s’est abstenu. Il y a donc 2 élus de gauche qui ont choisi le déshonneur !

 

Bien évidemment, les 3 élus communistes ont voté pour la justice, ce vote étant confirmé par un communiqué du groupe dénonçant la forfaiture anonyme. Les élus vert et radical aussi ont rendu public leur vote tout comme 3 élus socialistes dont Marie Noëlle Lienemann.

 

Il reste 6 élus socialistes qui se protègent derrière le secret du vote dont Marc Daunis !

 

Je demande solennellement à Marc Daunis de rendre public son vote.

 

Malheureusement sa cogestion de la CASA avec le député – maire UMP d’Antibes, Jean Leonetti, laisse la place à toute les équivoques et ne milite pas en sa faveur.

 

Vite, il faut que Marc Daunis s’explique !

 

Les accusations qui pèsent sur Dassault sont gravissimes et comme toutes personnes mises en examen il doit s’expliquer devant la justice.

 

 

L’avionneur qui n’arrive pas à vendre ses rafales malgré l’implication de François Hollande encore dernièrement au Brésil, bénéficie d’autant de protection avec ce pouvoir qu’avec le précédent. C’est comme cela que les citoyens se détournent de la politique quand des parlementaires la salissent !

 

Commenter cet article

Jacques 09/01/2014 10:32


Mais si je me rappelle bien, l'élection de Daunis au Sénat n'a pu se faire que grâce à des voix de droite !


Ne serait-ce pas un renvoi d'ascenseur ?


S'il a voté pour la levée de l'immunite, c'est vrai qu'il devrait le dire car sinon on aura toujours un doute sur ses convictions d'homme de gauche.