Nice, 11 000 logements vacants

Publié le par Gérard PIEL

Voila un nouvel exemple de la politique honteuse de la droite en matière de logements.

 

Christian Estrosi qui dispose de plusieurs logements à Paris et à Nice pour sa seule personne, est hors-la-loi SRU : 9% de logements sociaux au lieu des 20% minimum à Nice.


Alors, quand un nouveau cas de maltraitance à enfant (mais que fait Ciotti ?) et à leur maman est révélé, son adjointe mais aussi présidente de Côte d’Azur Habitat ne peut déclarer que piteusement « il y a malheureusement des délais incompressibles pour l’attribution des logements sociaux, face à la très forte demande, 8 000 sont aujourd’hui en attente » dixit madame Estrosi-Sassone.


Nadia et ses deux enfants vivent dans un local sans électricité, sans gaz et sans eau chaude !
Mais que dit le préfet, représentant de l’état ?

Publié dans Logement

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article