Patrick Cohen, la voix de ses maitres

Publié le par Gérard PIEL

 

Lundi matin, deux heures d’autoroute pour rejoindre Marseille et enchaîner une longue série de réunions, je tourne le bouton et France Inter occupe l’espace et mes oreilles. C’est une vieille habitude, j’écoute le service public en pensant qu’il est impartial, plus juste. Le lendemain des élections allemandes, l’équipe de Cohen et Guetta s’est délocalisée à Berlin pour deux heures de politiquement correct et de langue de bois, les invités : un chrétien démocrate, un socialiste, un libéral ! En deux heures Die Linke n’a jamais été cité !? Pourtant le parti de gauche allemand est devenu la 3e force allemande dépassant les Verts !

 

Die Linke est 1er à Berlin et 2e en ex-Allemagne de l’est.

 

Die Linke, les Verts et le SPD ont la majorité des sièges. Mais tout cela on ne le saura pas en écoutant France Inter, la radio du bipartisme, la voix de ses maîtres.

 

Décidément le pluralisme médiatique est bien malade dans notre pays !

 

 

Commenter cet article