PS – MEDEF la connivence

Publié le par Gérard PIEL

 

Dès le début du mandat de François Hollande, nous avions compris que la page de la campagne électorale était tournée et que notre pays allait continuer à être géré dans le sens des intérêts des grands patrons. Le refus de faire voter une loi d’amnistie a été la démonstration de la préférence d’Hollande et de son gouvernement.

 

La longue litanie des fermetures d’entreprises par délocalisation ou parce qu’elles ne rapportent pas assez a continué y compris sur des sites où Hollande en campagne s’était engagé (Florange, Fralib…).

 

Le refus de permettre la reprise des entreprises par le personnel sous forme de Scoop a accéléré le mouvement. Puis vint l’Accord National Interprofessionnel (ANI) signé par les directions des syndicats croupions du patronat CFDT en tête et maintenant c’est le Pacte de responsabilité, véritable arnaque à 30 milliards d’euros pris dans les poches des contribuables.

 

Hollande aura plus engraissé les patrons que Sarkozy !

 

Dans le même temps, le gouvernement annonce 10 milliards d’économies sur les collectivités territoriales, communes, départements et régions.

 

Cela veut dire des réductions drastiques sur les investissements. Par exemple, le contrat de plan Etat-Région pour 2015-2020 ne comprendra aucune nouvelle réouverture de ligne ferroviaire, les budgets pour les tramways et autres TCSP sont gelés, des lignes ferroviaires ne sont plus entretenues et vont fermer.

 

Cela se double de la réduction du nombre de fonctionnaires, de cheminots, d’agents hospitaliers, de policiers, de facteurs…

 

 

Voilà comment le gouvernement PS-MEDEF dirigé par Pierre Gattaz utilise l’argent public ! Quant au chômage, il n’a jamais été aussi élevé et continue de progresser.

 

Commenter cet article