Quand Apparu réagit

Publié le par Gérard PIEL

Le secrétaire d’état au logement, Benoist Apparu, existe, il nous répond par secrétariat interposé. Une rafale de courrier, neuf lettres toutes identiques à part le nom des personnes concernées qui sont toutes en précarité de logement (Voir un courrier)
Dans son courrier type le secrétaire d’état m’indique qu’il saisi le préfet de région, Michel Sappin, très bien ! Je vais donc solliciter le préfet de région en lui communiquant les courriers adressés au sous-préfet de Grasse.
Comment dit-on en langage UMP technocratique : « tourner en rond » ?

Mais un courrier n’arrivant pas seul surtout si c’est Benoist Apparu qui l’envoie, le sous-préfet me répond sur une procédure d’expulsion qui était imminente (voir le courrier).
Ce courrier démontre bien que notre lutte n’est pas virtuelle et que nous marquons des points même si nous ne réglons pas tous les problèmes…Alors la lutte continue et Benoist Apparu va encore nous écrire, c’est sûr.

Publié dans Antibes-CASA

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article