Une maman et quatre enfants à la rue

Publié le par Gérard PIEL

Ce matin à 8 heures, j’étais avec madame C… Elle vit avec ses trois enfants dans un taudis faisant parti d’un lotissement à Villeneuve Loubet. Quatre enfants parce que madame C. héberge un enfant d’une famille expulsée la semaine dernière à Cagnes s/Mer, les parents dormant dans leur voiture.
Madame C. est en litige avec son bailleur, véritable marchand de sommeil, qui gère son lotissement comme une pompe à fric.

8h30 Arrivent les gendarmes, l’huissier et le serrurier, la fameuse trilogie de l’expulsion, la presse (Nice-Matin) et un voisin.

On ne dira jamais assez la répulsion pour les policiers de pratiquer cette infamie, par contre, cet huissier est bien dans son rôle, heureux d’être là ! Il n’est pas rare d’être prévenu par des membres des forces de l’ordre écoeuré par ce qu’on leur demande de faire.

J’appelle le sous-préfet de Grasse, le maire de Villeneuve Loubet, Richard Camou qui ne m’a jamais rappelé, lui. Quant au sous-préfet, la palabre marche, l’expulsion est suspendue, 9h30 fin de l’opération.

Il faut maintenant sortir cette famille de ce taudis, personne ne lui a permis de faire un dossier de demande de logement social ou de DALO, ce sera fait demain matin.

Rendez-vous demain pour la suite y compris pour mieux connaître le bailleur et son petit commerce juteux, mais est-ce que Camou le connaît ?

Publié dans Antibes-CASA

Commenter cet article

Brehard 26/03/2010 06:56



Bonjour, je suis le bailleur de ce logement. En
date du 21 janvier 2010, le TGI de Cagnes sur mer a débouté Mme C de l'intégralité de ces demandes au sujet de la prétendu insalubrité, ce jugement est à votre disposition sur simple
demande.


 


Je
vous informe que Mme C a été expulsé par la force publique hier, ces affaires sont au garde meuble et je peux enfin récupérer l’usage de la villa 35.


 


Par
contre selon mes informations aucune solution de relogement n’a été proposée à cette famille, elle aire dans la résidence, ce qui ne laisse présager rien de bon.


 


Il
faut une fois encore se mobiliser pour que cette famille ne soit pas oubliée par les services compétents.


 


Cordialement.