Veolia, un sale exemple

Publié le par Gérard PIEL

Il y a trois jours, la clique UMP est venue inaugurer la « réhabilitation » des HLM Laval et Laetitia. Un représentant de Veolia participait au raout qui a suivi.
Le lendemain, une famille du Laetitia se retrouvait avec l’eau coupée !
Sans prévenir, sans information avec simplement un papier (voir) dans la boite aux lettres. Tout cela pour un impayé de 200€.
200€ à mettre en parallèle avec les super profits dont bénéficient les actionnaires de cette multinationale. Depuis deux jours une famille vit sans eau potable pourtant il existe un fond social géré par le CCAS pour ce genre de dette. Décidemment les grands groupes gère leur entreprise sans aucune référence humaine, il est grand temps de changer cette société.

Publié dans Antibes-CASA

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article