Vu à travers la presse

Publié le par Gérard PIEL

Michel SAPPIN, préfet de région : « Sophia Antipolis souffre de la concurrence de nouvelles zones comme la technopôle de l’Arbois. »
« Une zone comme Sophia ne peut pas rester au top pendant des dizaines d’années. Aujourd’hui l’inventivité est ailleurs. »

Le préfet de région qui s’est dit aussi « préoccupé » à propos du chômage dans les Alpes-Maritimes oublie sans doute qu’il est le représentant de l’état en Provence Alpes Côte d’Azur. Il oublie que la catastrophe sociale et économique est bien la suite logique de la politique réactionnaire du gouvernement.


Jean LEONETTI
, député – maire d’Antibes, dans son long entretien au journal Nice-Matin, a aussi enfilé quelques perles :

« Le littoral ne s’érode pas. » Ah bon !
Sur le Provençal : « Cette situation ne durera pas. » Cela fait 40 ans !
Les impôts : « C’était une décision réfléchie. »
Sur le stationnement anarchique : « J’ai abordé avec le procureur de la République la possibilité de verbaliser les infractions grâce à la vidéosurveillance. »
Et dire que l’on nous a présenté la vidéosurveillance comme une arme contre la délinquance !

Publié dans Antibes-CASA

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article