Se rencontrer, échanger, partager…

Publié le par Gérard PIEL

Se rencontrer, échanger, partager…

Hier soir nous nous sommes retrouvés une trentaine de personnes, de militants et candidats aux élections régionales du FDG et d'EELV.

La réunion publique concernant l'aménagement du territoire, les risques naturels dont les inondations ayant été annulée, nous avons échangé sur la nouvelle situation après les attentats de vendredi 13, la promulgation de l'état d'urgence, le rôle des médias, le maintien des élections et de la Cop21 mais l'annulation des manifestations comme les marches pour le climat !

Pour ma part, j'ai insisté sur le rôle des médias qui rajoutent au climat d'insécurité. J'ai posé la question du maintien des élections régionales alors que le pays est en état d'urgence. Je en pense pas que cela soit le meilleur moyen pour mobiliser les électeurs, pour permettre un débat démocratique et apaisé. Je constate que les enjeux démocratiques sont passés à la trappe et que les thèmes et compétences des élections régionales ont disparus.

Sarkozy et Le Pen utilisent le désarroi de la population pour continuer la campagne électorale de façon éhontée.

L'état d'urgence me semble justifié pour un court laps de temps afin de mener des actions policières efficaces pour neutraliser les terroristes et leurs complices. Mais, il faut être conscient que cela obère nos libertés fondamentales et réduit l'espace démocratique. Je refuse le terme « on est en guerre » ! je pense que cela est une posture guerrière qui biaise les responsabilités et laisse penser que notre peuple est coupé en deux. Il faut redonner toute leur place aux institutions internationales et en premier lieu à l'ONU. C'est la condition de toutes opérations militaires coordonnées respectant les règles internationales.

Enfin, je constate depuis quelques jours un regain de racisme, de xénophobie, de stigmatisation y compris des jeunes. C'est le résultat de la politique de haine et de repli sur soi prôné par le FN et ses sous-groupes croupions, malheureusement reliée par les médias y compris l'audiovisuel public. Ce matin encore la chef du FN était sur France Inter !

C'est à nous de faire face, de répondre, de rassembler, de redonner sens à la devise de la République : Liberté – Égalité – Fraternité.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article