Cannes – Grasse : manif le 19 décembre

Publié le par Gérard PIEL

Les usagers, les citoyens, les cheminots appellent à un rassemblement pour la reprise immédiate des travaux entre Cannes et Grasse.

RFF, établissement public, dépend de l’Etat et donc du gouvernement, ils sont responsables de la décision unilatérale d’arrêter les travaux qui devaient permettre dès 2016 de faire circuler deux trains par heure sur cette ligne.

RFF et SNCF, qui seront de nouveau dans la même société nationale dès le 1er janvier 2015, ont décidé de ne s’occuper que des lignes dites rentables.

Pourtant ces travaux doivent se faire dans le cadre du Contrat de plan 2007-2013, négociés (par votre serviteur) entre la Région et l’Etat, nous sommes des donneurs d’ordre !

Ce gouvernement, RFF et la SNCF, ont tellement réduit les effectifs y compris sur les compétences sécurité, qu’ils gèrent la pénurie et stoppent les chantiers y compris en indemnisant les entreprises qui vont bien profiter de l’effet d’aubaine en encaissant 5 millions d’euros sans rien faire !

Dans le même temps, nous entrons dans les négociations avec l’Etat pour le futur Contrat de plan 2014-2020 dont la première a été perdue !

La ligne Cannes – Grasse est absente de cette négociation, le risque c’est qu’elle soit complétement oubliée est abandonnée.

Bien que l’appel à la manif soit relié par des élus et des politiques qui ont de tous temps étaient des opposants au rail et au service public, j’aurais participé à ce rassemblement si je n’étais pas retenu à Marseille en réunion avec le président Vauzelle pour préparer avec le préfet concernant le Contrat de plan !

Nous avons voté une motion de soutien à la dernière séance plénière du Conseil régional à l’initiative du vice-président Petit mais c’est bien d’un autre niveau de mobilisation dont nous avons besoin si nous voulons faire bouger RFF, SNCF et le gouvernement.

C’est pour cela que je préconiserais au président du Conseil régional de suspendre les négociations du Contrat de plan le temps de la suspension des travaux ou tout du moins tant qu’une date précise et proche de reprise des travaux ne nous sera pas donnée !

On me dit que le ministre suit ce dossier et bien qu’il se bouge !

Ci-joint le tract des Amis du Rail

Publié dans Transports

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article