Nice-Matin, le quotidien de la droite

Publié le par Gérard PIEL

La date du 14 mars approchant et la candidature de Thierry Mariani ne décollant pas, la direction de Nice-Matin s’investit  totalement dans la campagne de l’UMP. En une semaine, les lecteurs ont eu droit à une page sur Raffarin, deux pages sur Fillon, une page pour Copé et aujourd’hui une page pour Mariani.
On connaît les liens historiques du groupe Hersant avec la droite mais un tel parti pris ne peut qu’écoeurer celles et ceux qui pensent que le quotidien local soi disant d’information respectait un certain équilibre !

Il faut que la droite soit en grande difficulté pour que le monopole quotidien prenne partie sans aucune honte.
Pourtant, il y aura une dizaine de listes et certaines comme le Front de Gauche organisent des initiatives quotidiennement mais cela n’intéresse pas les « Hersant’s boys » qui ne trouvent pas d’espace entre les faits divers retentissants et l’apologie de l’UMP.
Bien sûr, je n’ai pas évoqué les Ciotteries et Estroseries publicitaires dont l’apport financier pour le journal a certainement à voir avec son engagement sarkozyste !

Publié dans Elections

Commenter cet article

Gary 16/02/2010 19:35


Nice-Matin, le torchon de l'UMP!

Bientôt, en exclusivité, une page spéciale sur Fredo Lefebvre...
Encore un petit effort M. le Directeur! pourquoi pas un numéro spécial sur Pétain, la Milice de Darnand, ou la LVF? c'est dans l'air du temps, n'est-ce pas?
Pauvres journalistes.