STP, le renouveau

Publié le par Gérard PIEL

Dimanche matin, un comité d’entreprise était organisé à l’entreprise STP de Cannes La Bocca. Je rappelle que 190 emplois sont en jeu.

Présent avant la réunion, j’ai rencontré les représentants de la société Lancaster dont l’offre permet de sauver 40 emplois supplémentaires et donne les moyens de pérenniser l’entreprise.

Après cette rencontre, j’ai rendu public le communiqué suivant (cliquer)   

Publié dans Conseil régional PACA

Commenter cet article

Un ouvrier 25/06/2009 20:20

Bonjour,Effectivement, le conseil régional avait versé en 2006 250 000 euros pour l'amélioration des conditions de travail et de sécurité. Ils n'ont pas été employés à ces objectifs, mais passons...Quand à la revalorisation de l'offre d'AB, elle a été faite après cummunication d'une petition dans laquelle 75¨des salariés présents se sont prononcés en faveur de l'offre de l'industriel italien. Mais AB ne voulait pas rendre cette information officielle avant l'audience du tribunal, nous avons respecté cette confiance qu'ils nous ont fait.Faites des recherches sur cette societé groupe lancaster, vous y verrez plus clair. Vous y decouvrirez des choses que je ne peux dire ici, je serais passible de poursuites... Mais on trouve tout ceci sur le web, avec de la patience il est vrai.La sagesse populaire dit que de deux maux, il faut choisir le moindre.Alors nous avons les 2 propositions écrites face à face, il n'y a pas photo!Merci de vos actions, il est vrai que nous, simples ouvriers, nous n'avons pas le même poid.

Un ouvrier 24/06/2009 21:44

Alors là, je tombe de haut....Comment croire serieusement qu'une societé qui ne fait QUE de l'immobilier, même avec comme point de départ le rachat de sites industriels, puisse raisonablement vouloir pereniser le site et l'emploi? Et ne pas être interessé par un terrain de plus de 6 hectares situé proche de la mer? Ont ils donné la moindre information sur ce que sont devenus les sites qu'ils ont rachetés dans le passé?Suffit-il de marquer sur un papier un nombre d'emplois maintenus, sans aucun élément pour etayer ceci, pour être crédible? Décidement, l'époque actuelle me semble avoir de moins en moins de valeurs, hormis celle de l'argent....

Gérard PIEL 25/06/2009 09:50


Et pourtant l’offre de Lancaster n’est pas une aberration.
La preuve, depuis mon intervention Ansaldo Breda a été obligé de rajouter 20 emplois à sa proposition. Mais je continue de penser que Lancaster permettra de pérenniser l’entreprise.
Le dossier comporte toutes les garanties pour cela avec, il est vrai, des propositions pour les délaissés qui permettraient de valoriser ce foncier par une activité industrielle.
Croyez bien que je suis intervenu dans ce dossier essentiellement pour l’emploi et que je continuerai de le faire car cette entreprise est viable.
Il y a des moments pour agir : en quelques semaines j’ai écrit à M. Devedjian, ministre de la relance, M. Mongin, Pdg de la RATP, M. Huchon, président de la région Ile de France et du STIF, avant
cela j’avais rencontré M. Provost avec Patrick Allemand, vice-président du Conseil régional en charge de l’économie. Je rappelle que le Conseil régional a versé 200 000€ à la reprise de Monsieur
Provost.