Après le Conseil municipal du 26 juin 2009

Publié le par Gérard PIEL

En préambule au conseil municipal, nous avons présenté une motion concernant la suppression de la distribution des colis par La Poste les lundis. Voir la motion.
Devant une dizaine d’agents de La Poste, la réponse de Jean Leonetti était plus appropriée à l’assemblée nationale qu’au conseil municipal d’Antibes. A force de circonvolutions, il a demandé à sa majorité de voter contre. Ainsi les commerçants, les PME desservies par La Poste les lundis seront pénalisés sur le territoire d’Antibes Juan les Pins (+Vallauris Golfe Juan). Le député – maire ne peut pas casser le service public postal à Paris et ne pas finir le travail dans sa ville !

A l'occasion d'un arrêté pris par le maire concernant l'installation d'une antenne de téléphonie mobile, je suis intervenu en contestant la multiplication de ces antennes sur le territoire de la commune. Voir l'intervention. Le maire m'a répondu que pour l'instant la nocivité de ces antennes n'était pas prouvée !

Autre rapport où nous sommes intervenus, la modification des modalités de gestion de l’action sociale pour le personnel communal, cette gestion entreprise en direct par la commune ce qui a fait réagir Cécile Dumas. Voir son intervention.
Elle a pointé la grande précarisation des fonctionnaires territoriaux. Nous nous sommes abstenus sur ce rapport.

Par contre, j’ai dit notre accord pour créer une ZAD sur le périmètre dit des « pétroliers » face au port. Voir l’intervention.

Cécile Dumas est intervenue sur les conventions d’objectif de clubs sportifs pointant l’absence du club d’échec de la « Tour Sarrazine ». Voir l’intervention.
Puis elle a donné notre accord au plan de financement pour l’acquisition d’une œuvre de Plensa. Voir l’intervention. Sur cette question le député – maire a tenu compte des interventions de notre groupe de « La Gauche et l’Ecologie ».

Je suis intervenu sur la décision modificative N°1 au budget 2009. Voir l’intervention.
En pointant la vacance de 132 postes de fonctionnaire ainsi que la baisse du budget dûe aux diminutions des recettes des casinos et des droits de mutation que le député – maire et sa majorité ont compensé en augmentant fortement les impôts.

Enfin, la commune continue le travail en commun avec le Conseil régional sur les économies d’énergie et nous ne pouvons que nous en féliciter. Voir l’intervention.

Prochain conseil municipal le vendredi 10 juillet avec la séance des questions orales.

Commenter cet article